Objectif : amorcer un dialogue avec les Canadiens sur l’importance des syndicats dans notre société

À l’occasion du lancement de notre propre agence, Réponse citoyenne, nous avons voulu profiter de la fête du Travail 2012 pour établir des liens avec notre communauté de syndicats et d’organisations progressistes. Nous voulions amorcer un dialogue national sur l’état actuel du mouvement syndical au Canada au travers des médias traditionnels, des nouveaux médias et en particulier des médias sociaux.

Alors que les décideurs canadiens s’appuient lourdement sur l’austérité budgétaire et sur un discours critique à l’égard des syndicats, notre équipe savait qu’une recherche solide et des faits bien documentés seraient nécessaires pour faire progresser notre discussion. En collaboration avec Abacus Data, nous avons mené un sondage pour trouver ce que les Canadiens pensent vraiment des syndicats.

Les sondages nous ont révélé un portrait clair de la situation : les Canadiens qui sont actuellement syndiqués sont satisfaits du mouvement syndical, et les citoyens de toutes les allégeances politiques croient que les syndicats sont efficaces dans la représentation des intérêts de leurs membres. Les jeunes en particulier, comprennent les avantages d’une appartenance syndicale — et une majorité de jeunes de moins de 30 ans seraient intéressés à se syndiquer s’ils en avaient l’occasion.

Par contre, les statistiques révèlent aussi que les membres du public, syndiqués ou non, ne sont pas convaincus que les syndicats profitent à tout le monde dans la société. Cela nous a permis de voir clairement où l’intervention de Réponse citoyenne peut rendre les plus grands services — nous pouvons aider les syndicats à faire valoir au public les grandes améliorations qu’ils ont apportées à notre bien-être collectif.

La clé du renforcement de l’impact du mouvement syndical est de reconquérir sa position en tant que défenseur de tous les travailleurs, ceux qui sont syndiqués et ceux qui ne le sont pas.

Steven Staples et Morna Ballantyne, « Think Unions Are Outdated? A New Generation Disagrees »

Pour faire passer notre message, notre équipe a écrit un texte destiné aux pages d’opinion des médias traditionnels, comme le Winnipeg Free Press et le Mercury News de Guelph, et des nouveaux médias, comme le Huffington Post et rabble.ca.

Pour être repris sur les médias sociaux, nous avons créé un message infographique que nos sympathisants peuvent faire circuler par Facebook et Twitter, et nous nous sommes associés à Rabble.ca pour mener un sondage amusant et éducatif à propos des réalisations du mouvement syndical, qui a généré des centaines de réponses.

Les médis traditionnels ont aussi repris notre récit et un bulletin de la Presse canadienne a circulé sur les sites web de la CBC, du National Post, du Ottawa Citizen et d’autres médias d’information.

Résultats : des millions de Canadiens ont participé à notre dialogue sur l’état du mouvement syndical.
Réponse citoyenne a obtenu une réponse brillante et a connu un lancement très réussi.